Tu utilises un navigateur obsolète. S'il te plait mets ton navigateur à jour ou active Google Chrome Frame pour améliorer ton expérience.

Parties en cours Pas de partie pour l'instant.

Inscrit depuis le vendredi 28 décembre 2012

Doton - 6° dan
lvl.8432.800.229 xp
Rōnin
196 courses / 61 assassinats

Le Pacte des Marchombres

Les marchombres sont des hommes et des femmes doués de capacités physiques exceptionnelles, Souplesse, agilité, précision, rapidité…

Tous arpentent la voie du marchombre.  Mais il n'y a pas de voie prédéfinie, chacun parcoure sa propre voie qui n'a d’autre limites que celles qu'il s'imposent, car la voie du marchombre n'a aucune limite. Ils se rient de toutes les frontières pour les déjouer et garder leur liberté totale...

Ils partagent la même passion de la liberté et rejettent toute autorité, même si leur code de conduite est très rigoureux. Le marchombre est un être de Silence, de Solitude, d'Harmonie, de discipline  et de Grâce...

Et pourtant, aussi redoutable que sa lame...

Ils vivent en harmonie parfaite avec le monde qui les entoure.

 

                                                                                           Elan de vie,

                                                                                           Murs oubliés

                                                                                           Libre.

 

Le Pacte est la lumière qui éclaire la voie des marchombres. Si la plus part des marchombres suivent cette lumière, certains décident de lui tourner le dos pour s’enfoncer dans l’obscurité. Ils possèdent les même capacités que les marchombres, mais les utilise à des fins diamétralement opposées. Ils sont impitoyables, immoraux et rêvent d’assujettir la population à leur soif de puissance. Pour cela, ils se sont regroupés au sein d’une guilde qui place au rang de vertus la haine, la violence et le meurtre. Une guilde qui, depuis des années, s’opposent à celle des Marchombres… Les Mercenaires du Chaos.

«  Marchombre ! Que ce mot les fait rêver ! Ils cèlent soigneusement ce rêve sous un voile de méfiance, de crainte ou de blâme, mais l'évidence est là : ils nous envient ! Ils essaient de nous réduire au rang de voleurs ou d'acrobates, ils écrivent sur nous, hasardent mille explications alors que la vérité se résume en un seul mot : liberté. Nous sommes libres et cela nous place hors leur loi ! »

DIX REVES POUR UN MARCHOMBRE

  • Se glisser derrière l’ombre de la lune.
  • Rêver le vent.
  • Chevaucher la brume.
  • Découvrir la frontière absolue.
  • La franchir.
  • D’une phrase, lier la Terre aux étoiles.
  • Danser sur ce lien.
  • Capter la lumière.
  • Vivre l’ombre.
  • Tendre vers l’harmonie. Toujours.

                                                                                         

Salim ne combattait plus. Porteur de lumière, il était trop précieux pour perdre sa vie. Immobile dans le cercle de marchombres, les yeux écarquillés par la stupéfaction et l'incrédulité, il la découvrait.
L'Harmonie.
Ce n'était pas cent ou deux cents marchombres agiles, souples, tourbillonnants qui se battaient mais un seul être, plus agile, plus souple, plus tourbillonnant que la somme des cents ou deux cents parties qui le composaient.
Un être en parfait accord avec l'univers.
L'Harmonie.
Le Chaos grogna, se déchaîna, libérant jusqu'à l'ultime parcelle de son essence incontrôlable. 
Violence, haine, peurs, fanatisme...
L'Harmonie répondit en se mettant à danser.
Ouverture, temps, respect...
Le Chaos rugit.
L'Harmonie virevolta.
Le Chaos enfla.
L'Harmonie ondoya.
Salim leva les mains au-dessus de sa tête. La lumière qui jaillissait de ses paumes inondait la grotte, nourrissait les corps, faisait vibrer les cœurs, pulsait avec les âmes.
L'Harmonie.
Le chaos tressaillit. Nia. Cogna. Déroba. Mentit. Tortura. Viola.
L'Harmonie s'offrit.
Le dernier envoleur tomba.
Aussi soudainement qu'elles s'étaient éteintes, les sphères lumineuses se remirent à fonctionner.
Les marchombres survivants se tournèrent en silence vers Salim. Tous étaient blessés. Plus de la moitié des leurs étaient tombés et ne se relèveraient jamais.
Et pourtant...
La gorge nouée par l'émotion, Salim referma ses mains. La lumière du Rentaï s'éteignit dans la grotte. Continua à illuminer la voie, et le regard de ceux qui l'arpentaient.

Uniques et soudés. 

                               

Autre pseudo utilisé

Esparot, [AKM] Esparot

Amis

En ligne Hors ligne